duminică, 23 noiembrie 2014

In gradina

Que faire en décembre au jardin en climat continental ?

Certaines régions sont soumises à des conditions climatiques particulières. Nos correspondants locaux vous expliquent les gestes, semis, plantations et récoltes à réaliser, au jardin en climat continental en décembre.
Que faire en décembre au jardin en climat continental ?
Penser à préparer le bassin à bien passer l’hiver - . Marre - Rustica

Le bassin et la pelouse

Entretenir le bassin
Avant que les fortes gelées hivernales ne recouvrent nos bassins de glace, il est temps de procéder au dernier entretien de l’année.
  • Commencer par enlever les ultimes feuilles mortes et les algues aquatiques indésirables qui, en se décomposant durant l’hiver, dégageront des gaz toxiques.
  • Arrêter le système de filtration, puis le nettoyer avant de le stocker.
  • Placer ensuite dans l’eau un petit bulleur à une dizaine de centimètres de profondeur, le but étant d’empêcher la glace de recouvrir la surface du bassin.Ne pas le plonger trop profond, car le mouvement d’eau refroidirait le fond du bassin, où les poissons se réfugient quand les températures extérieures sont les plus froides. 
  • Stopper le nourrissage des poissons tant que la température de l’eau reste inférieure à 7 °C.

Les plantes en pots et fleurs du jardin (jardin d'ornement)

Prendre soin des plantes d’intérieur
Le froid à l’extérieur impose quelques prudences à l’égard des plantes d’intérieur :
  • Les protéger pour les transporter au moment de l’achat.
  • Approcher les plantes de la lumière en veillant à leur épargner les courants d’air froids, lors de l’ouverture des fenêtres.
  • Arroser tous les 10 jours environ.

Les légumes

Et si vous testiez dans un coin du jardin la culture en lasagnes ?
Pour réaliser un "lasagna-bed" :
  • Poser sur le sol un carton brun sans Scotch ni agrafe
  • Alterner des couches de 15 cm de matériaux verts (feuillages, tontes de gazon, épluchures…) et bruns (branchages broyés, feuilles mortes, paille, foin…).
  • Placer une dernière couche de terreau, puis de paille. Le tas peut faire 1,30 m.

Apiculture et petit élevage

Et si vous débutiez un rucher ?
A  cette époque de l’année, le jardin est au repos, mais les projets foisonnent pour la prochaine saison... pourquoi ne pas vous lancer dans l’apiculture? En plus d’être une activité passionnante et utile au jardin, vous aurez la chance de récolter et consommer votre miel :
  • Commencer par égaliser le terrain s’il est en pente,
  • Elaguer les arbres susceptibles de faire de l’ombre à votre futur rucher.
  • Songer à planter une haie végétale d’osier afin de limiter l’accès aux ruches. Prévoir tout de même un passage pour passer avec la brouette.
  • Et pour la réalisation du rucher,se renseigner auprès des associations apicoles locales qui proposent généralement des formations, ou demander à un apiculteur chevronné qui se fera un plaisir de vous transmettre son art.
Trimiteți un comentariu